Chapitre 38 : La rencontre du Messager Magique et de la Tornade Noire à Jiang Zhou

, par  Emmanuel

Résumé du chapitre :

L’inspecteur de la prison n’est autre que Dai Zhong le Messager Magique, ami intime de Wu Yong l’Astre de Sapience. Wu Yong avait remis une lettre à Song Jiang pour le recommander auprès de Dai Zhong. Lorsque Dai Zhong se présente à la prison afin de vérifier l’identité du prisonnier qui a oublié de lui faire un cadeau, il ne sait pas que Song Jiang va se jouer gentiment de sa personne. Ce n’est qu’après que Song Jiang se dévoile et lui remet la lettre de Wu Yong. Dai Zhong ne lui en tient d’ailleurs pas rigueur puisqu’il l’invite à visiter Jiang Zhou. Il faut préciser que Dai Zhong remplit la fonction de directeur des offices englobant plusieurs rôles dont celui d’inspecteur des prisons.
À l’étage d’une auberge, pendant que les deux hommes vident quelques coupes, un serveur monte les marches affolé et demande à Dai Zhong d’intervenir au rez de chaussé sur Li Kui dit le Tourbillon Noir. Li Kui qui travaille au service de Dai Zhong comme porte clef de la garde réclame de l’argent à l’aubergiste. Voyant l’affaire mal engagée et préférant éviter de voir Li Kui perdre la face, Song Jiang s’en mêle et donne à ce molosse, car il faut préciser qu’il est physiquement très impressionnant, la somme d’argent demandée préalablement. Une fois le Tourbillon Noir partit, Song Jiang exprime à Dai Zhong sa perception du personnage, il trouve qu’il dégage loyauté et droiture.
Li Kui s’est rendu dans un tripot jouer la somme d’argent qu’il a en main. Il pense inviter Song Jiang dans un bon restaurant avec une partie de l’argent qu’il va gagner au jeu. Malheureusement il joue avec empressement face au régisseur de l’endroit et en deux courtes parties perd toute sa mise. Mécontent il récupère toutes les sommes présentes sur le tapis de jeu et déguerpit assez vite en distribuant des coups de pieds et poings aux autres joueurs qui se mettent sur son passage. Dai Zhong et Song Jiang passant par là et voyant la scène arrêtent Li Kui dans sa fuite et le convainquent de rendre l’argent au régisseur Zhang le Jeune. Ensuite, ils se rendent tous les trois dans la taverne du Kiosque du Luth. Le serveur leur amène un vin de qualité : « Le printemps dans la cruche de jade ». Li Kui s’étonne de la dimension des verres et précise préférer boire le vin dans un grand bol plutôt que dans un dés à coudre. Song Jiang peut observer l’appétit gargantuesque de Li Kui qui mange en s’empiffrant les viandes et les poissons servis. Dai Zhong présente ses excuses à Song Jiang pour les façons plus que rustiques de son ami. Song Jiang amusé par le comportement du Tourbillon Noir ne semble pas gêné. Song Jiang commande d’autres poissons mais précise à l’aubergiste qu’il aimerait qu’ils soient plus frais que ceux servis précédemment. L’aubergiste l’informe que pour les poissons du jour il faut attendre au port l’arrivée du courtier pour pouvoir ensuite acheter les denrées fraîches. Sur ces mots Li Kui sort de table et part au port combler le souhait de Song Jiang son nouvel ami. Les pêcheurs refusent de lui vendre les deux poissons qu’il demande tant que le courtier n’est pas passé. Il sème la confusion chez les pêcheurs en vidant malencontreusement les barques de leur pêche, les poissons s’échappant dans le fleuve. Les pêcheurs s’en prennent à lui pour défendre le résultat de leur travail. Il se bat contre plusieurs d’entre eux armés de perches, il brise celles qui s’abattent sur lui. Sur ces entrefaites le courtier arrive et défie Li Kui. S’engage alors un combat intéressant. Li Kui prend le dessus et s’apprête à administrer une correction au courtier au moment où Song Jiang et Dai Zhong rejoignent leur ami. Ils mettent fin au combat avant que Li Kui n’aille trop loin. L’homme s’écarte, saute sur une barque et interpelle une nouvelle fois Li Kui. La Tornade Noire ne se démonte pas il saute dans la barque. Le courtier par un mouvement de rame bien mené entraînent la barque au milieu du fleuve. Il entraîne Li Kui dans les eaux du fleuve. Dai Zhong et Song Jiang apprennent par les pêcheurs qu’il s’agit de Zhang Shun l’Anguille Blanche le courtier responsable du prix des poissons qui se bat et a le dessus sur Li Kui. Afin de sauver Li Kui presque noyé, Dai Zhong appelle Zhang Shun, il lui dit que Song Jiang est le porteur d’une lettre de son frère Zhang Heng le Nautonier. Il précise aussi être les amis de Li Kui.
Zhang Shun et Li Kui réconciliés les quatre hommes se retrouvent pour trinquer au Kiosque du Luth. Li Kui commence à raconter une histoire. Il se voit couper par ses camarades lors de l’arrivée d’une jeune et jolie chanteuse. Lorsqu’elle se met à exercer son talent, Li Kui en colère, d’un doigt la pousse sur le front. La pauvre s’effondre au sol, inanimée. L’aubergiste menace de prévenir la police.

Commentaires :

Mélange de subtil et de grossier :

Avec les rencontres de Dai Zhong et Li Kui, Song Jiang est ballotté entre subtil et grossier.
Dai Zhong présente les qualités d’une personne instruite, d’où sa place dans la société de Jiang Zhou de directeur des offices. Il a sans doute été initié à la magie, c’est pourquoi il porte le surnom de Messager Magique. Jacques Dars annote plusieurs paragraphes sur les notions de charmes magiques appelés « amulettes » dans le roman, permettant à Dai Zhong de parcourir des distances assez longues en peu de temps. De cinq cent à huit cent lis en une journée (soit environ 250 à 400 kilomètres) suivant le nombre de charmes placés dans ses bottes.
Li Kui le Tourbillon Noir, habile à la boxe et au bâton, a fait de ses doubles haches ses armes favorites. C’est un des héros phares du roman, très présent dans les versions cinématographiques. Dai Zhong le présente à Song Jiang comme ayant le vin mauvais. Jacques Dars utilise le terme de bouffonnerie pour qualifier ses actions.

Il serait dommage d’oublier Zhang Shun l’Anguille Blanche qui est un formidable combattant sur et dans les eaux. La bande des marais des Monts Liang fonctionne avec quelques guerriers et/ou pêcheurs connaissant la science des cours d’eau et des fleuves, permettant la défense de la Citadelle des Méandres : les 3 frères Ruan, le Caïman sur le Sec,...sans doute s’ajouteront plus tard le Dragon Brasse Fleuve, les deux frères Tong, Zhang Heng le Nautonier et son frère Zhang Shun, découverts dans les chapitres précédents.

Ce chapitre permet de découvrir un nouveau personnage principal du roman, et pas des moindres.

Li Kui, la Tornade Noire ou le Tourbillon Noir alias Li dit Bœuf de Fer, 22ème dans la liste des 36 astres célestes.

Les lecteurs découvrent « physiquement » Dai Zhong le Messager Magique et Zhang Shun l’Anguille Blanche. Ces deux personnages ont été présentés précédemment dans le roman. Le premier par Wu Yong l’Astre de Sapience au chapitre 36 et le second par son frère Zhang Heng le Nautonier au chapitre 37.

Aller au chapitre 39